A la une

LE GUIDE DE L’éTé : 20 bonnes idées pour ne pas bronzer idiot

16/07/2009 | La Gazette de Côte d'Or n° 151 | Par Jérémie Demay

Réagir Télécharger le numéro

Voila l'été. Pour l'été, Bourgogne Magazine va publier en fin de mois un « pavé » de 164 pages à  destination de celles et ceux qui veulent bronzer ailleurs que sur la plage. Avec quelques gros dossiers et, surtout une flopée d'idées pour passer les vacances dans la région dont voici un court aperçu.

la-gazette-de-cote-dor

 

Pontailler-sur-Saône :

une plage quand même
C’est la seule plage aménagée et surveillée sur la Saône en Côte-d’Or. Dans une ambiance très ginguette, au milieu des bateaux, de la Véloroute et des coins de pêche, Pontailler-sur-Saône se la joue Riviera à sa façon. C’est aussi l’occasion de faire un tour du côté de la Vingeanne, pour voir Bèze et ne pas mourir comme une andouille, visiter le château d’Arcelot et faire une étape « poisson » dans les deux établissements locaux, le Nymphéa ou le Saint-Antoine. A voir samedi soir prochain (18 juillet), le très couru feu d’artifice local.
www.pays-saone-vingeanne.fr

 

 

Pays Chatillonnais

Vix et crémant
Le plus célèbre des vases vient d’élire domicile dans l’ambitieux Musée du Pays Châtillonnais fraichement inauguré (12 millions d’euros d’investissements). Un déjà bien beau prétexte pour filer tout au nord de la Côte-d’Or et découvrir, au passage, la très réjouissante Route du crémant. Dégustations en cave, randonnées et halte obligatoire dans le pittoresque établissement de Jean Velut le Hameau de Tarperon peuvent consolider le programme. Et si vous cherchiez un prétexte pour vous y rendre, on va vous en donner un : la semaine musicale de Saint-Vorles et du Châtillonnais, du 24 au 29 août. www.pays-chatillonnais.fr

 

 

Arnay-le-Duc

à table SVP !
Au premier plan, il y a Camille, figure de proue de la gastronomie bourguignonne, qui reçut en son temps quelques fins gourmets comme l’insatiable Edouard Herriot. Aujourd’hui encore, Armand Poinsot y prépare le veau et le pigeon avec toujours autant d’amour. Mais Arnay-le-Duc c’est aussi la Maison régionale des arts de la table, qui propose jusqu’au 11 novembre une exceptionnelle exposition sur le coquetier. Ou encore le Jardin Milléfolia (www.millefolia.fr) et ses 7000 m2 consacré aux plantes médicinales et aromatiques oubliées. Y aller le jeudi l’été car le soir, les rues y sont animées par les artisans et les musiciens.
www.arnay-le-duc.fr

Saulieu

à cheval et en voiture
Déguster un verre de vin dans le typique Café Parisien inscrit à l’inventaire supplémentaire des bâtiments de France, c’est déjà prendre le pouls d’une commune pas comme les autres. Installée dans l’histoire de la gastronomie mondiale grâce à ses grands chefs (Dumaine, Loiseau et maintenant Bertron), Saulieu est aussi une capitale pour l’élevage charolais auquel elle consacre une grande fête les 22 et 23 août. Ce sera l’occasion où jamais d’apprécier le caractère très affirmé de cette porte du Morvan, qui bat tous les records dans le domaine des bonnes tables (une huitaine d’adresses recommandables), fait du cheval son emblème (y compris pour le ramassage des ordures !), et s’impose comme une étape indispensable à proximité des lacs morvandiaux. Office de tourisme : 03.80.64.00.21.

 

Autour d’Autun

Auguste soirée
Une scène de 2 hectares, 1000 costumes et une tonne d’effets spéciaux : le Voyage de Murcie (six représentations du 29 juillet au 8 août) va vous faire vivre les sensations fortes de l’époque gallo-romaine, dans l’incroyable cadre du théâtre romain de la ville. Autun, ex-Augustudum tire ainsi le bénéfice de son histoire en se mettant en scène sur un mode grandiose. Avant le spectacle, on peut aussi pousser un peu plus loin la route, pour se rendre jusqu’au Mont Beuvray, autre ancienne cité pour Autun, dont le musée accueille une surprenante exposition de l’artiste Nicolas Royer. For Evergreen Forest 1/1 :1/5 donne aussi le prétexte à une réflexion sur les enjeux de la forêt. Deux sites pour en savoir plus : www.autun.com et www.bibracte.fr

Bresse

tête de veau et panouilles

Le premier lundi du mois, aller à Louhans. Prendre une bonne dose de patois au milieu de l’immense basse-cour que devient le marché aux volailles. Puis se taper une belle tête de veau, façon Chirac, chez la mère Jouvenceau. Les « cultureux » peuvent aussi découvrir l’apothicairerie de l’Hôtel-Dieu, l’une des plus belles de la Bourgogne. La Bresse typique, c’est aussi l’étonnante Grange Rouge (www.lagrangerouge.fr) et ses célèbres puces, ou le très posé château et Ecomusée de Pierre-de-Bresse qui accueille des concerts chaque dimanche à 17 heures. C’est surtout ce jeu de lumières exceptionnelles quand arrive le soir l’été, un habitat sans comparaison et un vrai pays. Une adresse pour finir : la Ferme de Marie-Eugénie (www.lafermedemarieeugenie.fr), un must parmi les tables d’hôtes. www.bresse-bourguignonne.com

 

Côte Chalonnaise

la rue, le vin, la fête
300000 spectateurs en moyenne, 200 projets d’artistes, pas moins de 1000 représentations : le Festival Chalon dans la rue ne s’essouffle pas, bien au contraire. Du 22 au 26 juillet il est une invitation à voir la ville sous un autre angle et d’en apprécier les nombreux charmes. Chalon, coincée entre la Bresse à l’est et la côte viticole à l’ouest, est une cité gourmande encore méconnue. Avec de nombreuses adresses sans prétention mais souvent très bonnes entre l’île Saint-Laurent et la Place Saint-Vincent, et un marché qui fait toujours sensation le dimanche matin. Autre conseil : une petite virée dans les proches vignes, comme à Buxy avec une halte savoureuse Aux années vins et un peu de chine à la graineterie. On vous recommande aussi Montagny-les-Buxy, pour son blanc premier cru et son sens de l’accueil. www.montagny.org Office de tourisme de Chalon : 03.85.48.37.97.

Avallon

du beau, du bon et des chansons

Pour mieux la découvrir, il faut emprunter les jardins en terrasse, initiés au Moyen Age et qui la relient au Cousin. Ou alors passer sous sa porte qui débouche sur un quartier médiéval prompt à vous transporter d’une époque à une autre sans prendre gare. Surtout, l’été, c’est une ville qui s’anime dans les bars, grâce à Festivallon. Jusqu’au 20 août, une cinquantaine de concerts y sont programmés, dans tous les styles : chanson française, blues, rock, reggae… Avallon, sans frontières pour la culture, est à elle seule une magnifique carte poste historique, à un quart d’heure à peine de Vézelay. Avec quelques bonnes adresses pour les affamés, dont celle de l’Auberge de l’Âtre à Quarré-les-Tombes (www.auberge-de-latre.com), portée par la cuisine inspirée de Francis Salamolard.
www.avallonnais-tourisme.com

 

La Charité-sur-Loire

un beau et long voyage

Pour y aller, prévoir pas loin de trois heures. Pourtant, c’est en Bourgogne, dans la Nièvre. La Charité-sur-Loire, cité clunisienne dont le patrimoine est classé à l’Unesco, est resplendissante sur les bords du fleuve. On peut y voir les dessins originaux de Sempé, Reser et bien d’autres jusqu’au 23 août (Mots d’humour) ou encore apprécier la programmation exceptionnelle du festival Blues en Loire (28 et 29 août, www.lechatmusiques.com) et découvrir les mots cachés d’un parcours énigmatique imaginé dans le prolongement de son prestigieux Festival du mot. Avec la possibilité de finir en beauté dans le cadre majestueux du Grand Monarque, un 3 étoiles de 15 chambres avec restaurant gastronomique installé dans un hôtel particulier du XVIIème siècle. La Charité-sur-Loire a aussi son village du livre. www.lacharitesurloire.com

 

Combe Lavaux

Jardin de la découverte
Le panorama de la Combe Lavaux est unique en Bourgogne. La nature à l’état brut s’offre aux grimpeurs, mais aussi aux randonneurs. Différents chemins de randonnées sont proposés avec des niveaux adaptés à chacun. La faune et la flore sont riches et variées. Depuis 2004, la Combe Lavaux est une réserve naturelle. Autre particularité du site : la végétation méditerranéenne côtoie la montagnarde. Dépaysement assuré à seulement 15 kilomètres de Dijon. Infos : 03 80 34 38 40. Accès gratuit.

 

 

Côte de Nuits

Pinard tour
Découvrir le vin, son terroir, son histoire, et ses paysages est un voyage exceptionnel que propose Oenalia. En plus d’une véritable plongée dans la géologie de la Côte-de-Nuits, ce parcours explique tout sur la façon de faire du vin. Après cette folle aventure, les dégustations de vins peuvent commencer puisqu’est prévue une halte dans une cave d’un vigneron de Gevrey-Chambertin. Après une demi-journée, les vins de Bourgogne n’auront plus de secret pour vous. Infos : 03 80 49 77 25.  35 euros par personne, dégustation comprise.

 

Morvan

Mais que Settons
Le plus grand lac du Morvan offre tout ce qu’on veut trouver en vacances : détente, silence, verdure, sports, baignade, balade… difficile de s’ennuyer au lac des Settons. Avec sa base nautique, catamarans, dériveurs, planches à voile sont proposés aux marins d’eau douce. Le cadre est idéal pour l’apprentissage de la voile ! Le tour du lac fait environ 15 kilomètres, à faire en VTT ou à pied. Vous pourrez ainsi découvrir toutes les richesses de cet écrin de verdure. Enfin, les campings autour du lac donnent tous sur une plage de galets. L’eau du lac est fraîche mais terriblement rafraîchissante. Infos : 03 86 84 55 90. Accès gratuit

 

Vézelay

le bijou de la Bourgogne
Cette année, la basilique de Vézelay fête le trentième anniversaire de son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce village bourguignon a été aussi l’endroit privilégié pour le tournage de nombreux films comme la Grande vadrouille. Toutefois, pour ceux qui ne seraient pas passionnés par les vieilles pierres, le secteur offre de nombreux chemins de VTT. Parfois techniques, ces sentiers permettent la découverte du patrimoine caché de Vézelay comme des églises ou des monastères dans la forêt. Infos: 03 86 33 23 69. Accès gratuit.

 

Bèze

au plus profond de la Bèze
La Bèze n’aura plus de secret pour vous après une excursion en barque dans les grottes creusées par la source. Un voyage plein d’humilité. La hauteur des plafonds, le calme, et les fossiles de mammouths et autres rhinocéros donnent directement le ton : la nature prend son temps, avec ou sans les hommes. Même si la grotte était déjà connue au Moyen-Age, ce n’est que dans les années 1950 que des spéléologues ont mis à jour une deuxième entrée, ainsi qu’une rivière souterraine. Les aménagements réalisés à l’intérieur donnent toute leur dimension à ce lieu envoûtant. Infos : 03 80 75 31 33. Prix de l’escapade en barque : 4,50 euros.

 

Vallée de l’Ouche

le train d’une vie
La vallée de l’Ouche en petit train à vapeur ! Plus fort qu’un voyage dans le temps, cette découverte permet d’admirer la faune et la flore tout en profitant de la douce nostalgie générée par le petit train. L’embarquement à la gare de Bligny est tout de suite suivi par le passage des contrôleurs qui compostent les billets avec un vrai poinçon à l’ancienne. Ce tronçon de voie est entièrement géré par l’association qui a rénové la locomotive datant, tout de même, de 1830. Pour les amoureux de l’insolite ludique, ce voyage d’une heure et quart est à ne pas manquer. Infos : 03 80 20 17 92. Billet : 7,50 euros

Nevers

l’école de papa
Pendant les vacances scolaires, pourquoi ne pas retourner à l’école ? Pas la vraie, mais dans le musée de l’éducation de Nevers. Dans une salle de classe du début du XXe siècle, rien ne manque : les pupitres, les buvards, à l’époque « sponsorisés » par des marques d’alcool ou de tabac. Avec cette visite ludique vous comprendrez que les programmes de l’éducation reflètent l’humeur du temps. Ainsi, avant la Première guerre, les instituteurs expliquaient comment se servir d’un fusil… Pour les plus curieux, une collection de 13 000 manuels scolaires est disponible à la lecture. Infos : 03 86 21 51 75  prix : 3 euros.

 

Bourgogne

la jeep dans les vignes
Plus qu’une simple balade dans le vignoble bourguignon, avec la Jeep Willys, c’est un voyage dans les patrimoines : automobile et gastronomique. Au volant de cette voiture de l’armée américaine, la visite prend une autre tournure. Durant une demi-journée ou une journée en compagnie d’un guide, différents circuits sont à votre disposition. La conduite d’une Jeep est déjà un bon moyen pour s’évader, mais avec les paysages très diversifiés de la région, la promenade vaut le détour. Infos : 03 85 91 68 42. Prix demi-journée : 35 euros, à la journée 60 euros

Morvan

Escalade pour tous
Le Rocher du chien, du côté de Duns-les-places dans le Morvan, est un site ludique pour apprendre l’escalade. Mais pour que le plus grand nombre puisse s’y essayer, ce site est aménagé pour pouvoir grimper les yeux bandés. Le principe est simple : il suffit d’aller récupérer des bracelets à la Maison du parc à St Brisson. Mis aux poignets et aux chevilles, les bracelets émettent un signal sonore pour indiquer la prise à saisir. Pour les aveugles, ce système permet de s’amuser sans être mis de côté, et pour les voyants,  garder les yeux fermés est une belle leçon d’humilité. Infos : 03 86 78 79 16. Accès gratuit

Nièvre

un petit Vert-vert
Le long de la Loire, à la sortie de Nevers, le chemin du Vert-vert vous emmènera sur un site unique en France : le Bec d’Allier. A cet endroit, l’Allier et la Loire se rejoignent. Préservée de l’homme, cette réserve naturelle abrite toute la faune et la flore typique du dernier fleuve sauvage d’Europe. Mais avant d’accéder à ce panorama, il faudra marcher quelques kilomètres sur un sentier botanique. En poussette, à pied, ou en vélo, cette balade enrichissante où la nature prend toute sa dimension. Infos : 03 86 68 45 01. Accès gratuit

 





Votre nom :
Votre email :
L'email de votre ami :
Votre message (facultatif) :
François Hollande à la recherche de « l’unité du pays »
En savoir plus [+]
Télécharger le numéro 404 de La Gazette de Côte d'Or au format PDF Archives
Revenir en haut de page